L'amour en pleine lumière
La situation : Les hommes sont fous des ébats en pleine lumière, c'est bien connu ! Les femmes beaucoup moins. Ces dernières ont un faible pour une douce lumière tamisée, voire une certaine obscurité.
Décodage : "Le mâle est essentiellement voyeur, son excitation sexuelle est basée sur la vue, plus que le toucher". Son obsession à afficher une belle érection et à la maintenir nécessite une stimulation érotique élevée, qu'il va puiser dans la vision du corps de sa partenaire. Le hic ? "Des complexes sur son image corporelle, parasite grandement le plaisir de la femme, alors que celui de son partenaire est à son comble", signale le spécialiste. D'où le désaccord.
Le message à retenir : Mesdames, votre homme ne vous regarde pas comme vous le faites dans une glace, avec moult critiques, une balance dans les yeux et un compteur de calories dans le coeur. Il se fixe tout naturellement sur ce qui l'excite. A savoir, vos fesses et vos seins. Son conseil : Laissez-le vous regarder et vous trouver désirable ! C'est également pour vous le plus sûr chemin vers l'orgasme.

L'amour les yeux fermés
La situation : Les hommes, quand ils sont très excités, ferment les yeux ou bien nichent leur tête dans le cou de leur femme. Alors que celles-ci recherchent leur regard pour s'y plonger et ne faire plus qu'un !
Décodage : "Le mâle tente d'expérimenter un autre de ses sens moins familier, à savoir le toucher. D'où son besoin de mettre la vue en veilleuse" . C'est pourquoi un homme doit fermer les yeux, il peut alors se concentrer sur les sensations. L'autre éventualité peut être également de l'ordre du fantasme. Derrière ses yeux clos, plusieurs perspectives se présentent à lui. Il peut rechercher dans le passé un souvenir d'une grande valeur érotique, tels que des ébats en pleine forêt pendant l'été. Ou bien anticiper un scénario fantasmé. "La majorité des hommes fantasment sur deux femmes en train de faire l'amour dont l'une est la sienne, et l'autre quelqu'un de proche..." développent les experts.
Le message à retenir : Mesdames, vous brûlez de lui demander à quoi il pense... N'en faites rien, surtout ! D'une part, chacun a son jardin secret, qui comme son nom l'indique est secret. D'autre part, s'il souhaite vous faire partager ses fantasmes, préférez un moment hors des ébats... Où vous pourrez les accueillir, comme un ingrédient ludique pour votre sexualité, qu'il n'y a pas forcément à mettre en scène.

Lisez la suite mercredi prochain...