Ainsi, une éjaculation trop rapide ou au contraire trop tardive par rapport au désir de l'homme peut lui causer non seulement une véritable frustration, mais également des fluctuations d'intensité orgastique très importantes. Entre contrôle physique et abandon au plaisir, ce délicat équilibre peut être, au contraire des idées reçues, aussi difficile d'accès pour les hommes que pour les femmes et bien loin de dépendre de la seule mécanique biologique.

L' orgasme anal
La région située autour de l'anus et près de la prostate est extrêmement érogène pour beaucoup d'hommes. Ainsi l'orgasme par voie anale est-il tout à fait accessible pour eux.
Quant aux femmes, la pénétration anale peut être pour certaines, selon certains témoignages auprès de psychothérapeutes, un des seuls moyens pour atteindre une jouissance à laquelle elles n'accèdent pas par voie vaginale, se croyant frigides jusqu'à ce qu'elle aient fait l'expérience de ce procédé. Il semblerait parfois que, certaines zones érogènes vaginales seraient plus faciles à atteindre par voie anale, une pression du pénis pouvant s'exercer à un endroit plus approprié et mieux exciter ces zones.

Des techniques pour quel objectif ?
Faut-il, à la suite de Reich, chercher des techniques psychothérapeutiques pour "entraîner" le sujet à l'orgasme ? En tout cas, pour atteindre des orgasmes plus "satisfaisants", il semble que l'homme doive apprendre à contrôler son sexe et la femme à s'abandonner à son plaisir. Certains hommes utilisent un anneau pénien pour renforcer les fonctions érectiles ou retarder l'éjaculation, mais son effet peut être dangereux sur le canal de l'urètre et sur les corps caverneux du pénis. Par ailleurs l'effet positif n'est pas scientifiquement prouvé.

Certaines femmes, quant à elles, utilisent des vibromasseurs pour apprendre à se détendre.
Il semblerait cependant que les "anorgasmies" soient le plus souvent en lien avec l'imaginaire, les fantasmes et les phobies de chacun. Une plus grande attention à l'imaginaire érotique, lien secret entre la personnalité et le comportement sexuel, ne serait-il pas la meilleure porte d'entrée pour atteindre les orgasmes les plus réussis ?